LA PAIX UNIVERSELLE (Nouveauté)

Crois-tu que le printemps reste en toutes saisons
que la pluie et le vent deviennent douces choses
l'allégresse et la paix vibreraient de chansons
la terre embellirait de mille et une choses.
Alors main dans la main et à travers le monde
les enfants tous heureux élargiraient leur ronde...

Je veux prendre au soleil une part de chaleur
et au ciel constellé de myriades d'étoiles.
Partagera l'amour à chaque noble coeur
Le très haut Rédempteur descendu de ses voiles.
Les guerres et tourments seront ensevelis
tout au fond du noyau de notre belle terre.
Les messages de paix pour toujours établis
sauront alimenter une grande prière.
Hymnes religieux de tendresse et d'amour
le savoir et l'honneur atteindront notre monde
la colombe de paix volera tour à tour
formant sans se lasser une admirable ronde.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

LA PAIX DANS LE MONDE (rondel) (Nouveauté)

Afin de sauver notre terre
Ô douce paix source d’amour
Évite-nous et sans retour
Les effets d’une triste guerre.

La grande vie et son critère
Fait de sagesse et de bonté
Afin de sauver notre terre
Ô douce paix source d’amour.

Amour et chant dans l’atmosphère
Le soleil brille chaque jour
À la victoire et à l’amour
Ô douce paix source d’amour
Afin de sauver notre terre.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

AIMER ET ÊTRE AIMÉ, C'EST SENTIR LE SOLEIL DES DEUX CÔTÉS

L'AMOUR QUI SAIT FLEURIR

La nuit, je rêvais que tu venais me rejoindre, je revoyais ces jours d'amour et d'harmonie.  MAIS TU ÉTAIS VRAIMENT là, me disant à l'oreille: il n'est qu'un bonheur sur terre, celui d'aimer et d'être aimé.  Tu semais la parole et la faisais fleurir.  C'est comme si, tout à coup, des anges venus de Dieu nous faisaient la promesse de garder toujours en nous cette même passion, en nous épargnant les douleurs et les craintes, l'ardeur qui consume afin de poursuivre, dans le calme et la paix, l'ascension vers une ÉTERNITÉ.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

pluie de printemps

Le baiser de la pluie au jardin qui s'éveille
Met un souffle tremblant au coeur des amoureux
La rose toute émue au printemps s'émerveille
Le vent se fait léger, docile, langoureux.

Oh ! La tranquillité du jardin sous la pluie
Il pleut de l'eau de rose au délicat parfum
Et la fleur doucement s'ouvre avec harmonie
Pour préparer sans bruit le bonheur de chacun.

Dans le ciel bleu d'avril se déchire un nuage
Je me sens rajeunie ouverte à l'avenir
Car rien ne compte plus, le temps ni même l'âge
Je vis allègrement avec le souvenir.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

LA MUSIQUE ET L'AMITIÉ

À Laurent

La musique est en nous et l'amitié sincère
Dilue un peu en moi mon immense chagrin
Tu sais bien je l'aimais, encor je le vénère
Et bien qu'il soit parti, mon caniche un matin.

Tu as les mots qu'il faut pour m'insuffler courage
Mais je ne sais pourquoi, je n'y arrive pas.
Je le vois chaque fois passer dans un mirage
Depuis qu'il est passé de la vie au trépas.

Il m'aimait certes oui jusqu'à l'idolâtrie
Tu l'as fort bien connu, tu peux en témoigner
Je me sens un peu mieux et en ta compagnie
J'ai mis dans nos accords des voeux à formuler.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

CHARME ET POÉSIE

Il fait beau sur la ville et il pleut sur la plaine
Il pleut de l'eau de rose dans mon petit jardin
Mais sous le pont de Tours ne coule pas la Seine
Pousse le romarin, s'enorgueillit le thym.

Cligne l'oeil au soleil dans sa beauté, la rose
Étalant son parfum dans sa tunique d'or,
Tout est charme et sourire en sa splendeur enclose
Mettant de la magie au merveilleux décor.

Le jet d'eau dans le parc, éclabousse, étincelle
Et les petits oiseaux s'ébattent de grand coeur
Les enfants dans un coin, jouent à la courte échelle
L'air est pur, embaumé, dans la douce tiédeur.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

LA CONSCIENCE ET L'HONNEUR

À l'unisson notre âme, à l'unisson le coeur !
Faisons courir l'amour au-delà des frontières,
Ouvrons grande la porte au marchand de bonheur
Et proclamons très fort, nos ardentes prières.

Et comme Jésus-Christ fléchissant sous la croix
Empruntons le chemin plein de ronces et d'épines
En suppliant très loin, par une voix forte,
Pour les êtres vivants, une bonté divine.

Arrachons le chardon pour que germe le blé
Pour cueillir du bon pain loin de toute famine
Et que brille à nouveau le soleil de l'été,
Que le bonheur enfin au logis s'illumine.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE, ambassadrice universelle de la Paix

LE VENT

Comme le loup est le grand vent
Qui descend des monts sur la plaine
Au champ couche les blés souvent
Verse partout sa chaude haleine.

Illuminant toute maison
Il siffle dans la maison rose
Éclaire les bleus horizons
Bouleverse l'ordre des choses.

Chasse les hommes des abris
Et très altier force ses courses
Au sol arrache les débris
Agite l'eau vive des sources.

Après la fatigue, il s'endort
Et la stupeur prend les choses
Comme après l'orage, puis moins fort
Il siffle dans les matins roses.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

TA GRANDE SAGESSE

Il me reste un bonheur celui qu'on ne peut dire
C'est comme un feu ardent, c'est comme un tourbillon
Tu écoutes ma joie, ou chagrin ou délire
Et pour parler d'amour, j'évoque ma passion.

Le chemin est si long du projet à la chose
Il faut payer si cher le bonheur que l'on a
Mais je me fie en toi dans ma tendresse enclose
Lorsque j'ai du chagrin, je sais que tu es là.

Et comme un confident tu tiens toujours promesse
Tu sais trouver les mots pour me donner espoir
Je sais aussi compter sur ta grande sagesse
Je respire bien mieux dans la douceur du soir.

Vivons tout notre coeur, il se meurt assez vite
Appréhendons la vie à coup d'un petit rien,
C'est comme un beau projet et selon notre rite,
Le sage c'est bien toi qui s'étonne de rien.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

LE LIT DE NOS AMOURS

Je puise le bonheur tout au fond de tes yeux
Tu ne peux en douter, sans toi plus rien n'existe
Sur le chemin ardu, j'ai semé tous mes voeux
Notre éternel amour est là et qui persiste.

J'ai tissé bout à bout la trame du destin
Sur le lit de l'amour, nous resterons tout proches
Car ton coeur près du mien, et ta main dans ma main
Dans la ferveur du ciel plus encore nous rapproche.

Ma vie est suspendue en un fil à ton bras
Je ne peux respirer tout au long de l'absence
Il me faut éviter le chagrin, tout tracas
Par chance tu es là, dans ma seule existence.

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

LE RÊVE

Je rêve de vacances
Regorgeant de soleil
D'air pur et de romance
Avec du bleu au ciel.

Je rêve de verdure
D'un torrent scintillant
Du ruisseau qui murmure
Ou qui va chantonnant.

Je rêve de campagne
Ou d'un petit chalet
Blotti dans la montagne
Ravissant et coquet.

Mais je cherche mon rêve
Qui a dû s'accrocher
En deçà de la grève
Sur un pointu rocher.

Je n'aurai de vacances
Regorgeant de soleil
D'air pur et de romance
Mais j'ai le bleu du ciel...

Marie-Antoinette Cordina, Tours, FRANCE

 

contact form faq verification image

 

 


 

 

Cliquez ici pour conseiller ce site à un(e) ami(e) !

 

Retour à Libre Aire

 

Retour à l'accueil

 

Mise en page Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2010