Mon chat noir m'a dit que...
Céline LAROSE

 

À la brunante
Un certain soir d'automne
Ils arrivent, ils apparaissent
On dirait un mauvais rêve.

Lorsque les ombres du soir s'allongent
Des boules orangées
Piquées de lumière
Montrent leurs dents trop longues
Dans la rue
Ai-je la berlue ?
Des fées, des pirates, des sorcières
Se donnent la main.

Ils arrivent, ils apparaissent
Ils sont là, ils n'y sont plus
On dirait un mauvais rêve.

Des chapeaux ronds, des chapeaux pointus
Des habits blancs, des habits bleus
Des robes rouges, des robes jaunes
Des colliers, des clinquants et des épées

Des rires et des cris
Des danses et des chansons
Attention à mes pattes, à ma queue !
Vaut mieux se mettre à l'abri.

Ils arrivent, ils apparaissent
Ils sont là, ils n'y sont plus
On dirait un mauvais rêve.

Quelle folie !
Est-ce de la magie ?
La lune s'en mêle
Balais volants et fantômes menaçants,

À la brunante
Un certain soir d'automne
Que font donc
Ces sorcières, ces pirates
À danser et à chanter
Et surtout à ne pas craindre
Le chat noir que je suis ?

Ils arrivent, ils apparaissent
Ils sont là
Ils n'y sont plus...

 

Céline LAROSE

 

Photo en provenance du Web

 

 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011