La fleur et la chenille
 

Charles DELHEZ (1951)
 
Né à Bruxelles, jésuite et sociologue de formation, Charles DELHEZ est journaliste et aumônier aux facultés universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur. Il anime des retraites de préparation au mariage et accompagne beaucoup de couples et de jeunes. Il est directeur littéraire des éditions Fidélité (Namur).

 

 La pomme serait-elle la récompense de la fleur
 et le papillon, celle de la chenille ?
 Comme si le jardinier accrochait une pomme
 à la place de la fleur qu’il trouvait jolie.
 Comme si un papillon venait remplacer
 une chenille qui a bien rampé.
 Et si l’on disait plutôt que la pomme
 est le fruit de la fleur et le papillon,
 l’épanouissement de la chenille ?
 La fleur doit accepter d’être déshabillée
 par le vent et la chenille semble mourir
 dans son cocon, mais c’est bien la fleur qui est
 devenue fruit et la chenille, papillon.
 Ainsi l’éternité. Elle n’est pas tant une récompense
 que le fruit mûr du temps, le rendez-vous enfin réussi
 avec soi-même, les autres et Dieu.

 

Charles DELHEZ (1951)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011