Janvier

 

Louis-Honoré FRÉCHETTE  (1839-1908)

Poète, dramaturge, écrivain et politicien québécois, il a été l'homme de lettres le plus important dans le Québec du XIXe siècle.  Fils d'un entrepreneur analphabète, il fait d'abord ses études sous la tutelle des Frères des écoles chrétiennes, puis dans trois collèges classiques.  Déjà à cette époque, il écrit des poèmes et sa première dramatique.

 

 

La tempête a cessé. L'éther vif et limpide
A jeté sur le fleuve un tapis d'argent clair,
Où l'ardent patineur au jarret intrépide
Glisse, un reflet de flamme à son soulier de fer.

La promeneuse, loin de son boudoir tépide,
Bravant sous les peaux d'ours les morsures de l'air,
Au son des grelots d'or de son cheval rapide,
À nos yeux éblouis passe comme un éclair.

Et puis, pendant les nuits froidement idéales,
Quand, au ciel, des milliers d'aurores boréales
Battent de l'aile ainsi que d'étranges oiseaux,

Dans les salons ambrés, nouveaux temples d'idoles,
Aux accords de l'orchestre, au feu des girandoles,
Le quadrille joyeux déroule ses réseaux !

 

Louis-Honoré FRÉCHETTE  (1839-1908)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2012