Une année s'en est allée

 

Anne-Marie OUDARD (1953)

Anne-Marie OUDARD commence à écrire et à réciter ses poèmes dès l'âge de onze ans. Elle reprend l'écriture beaucoup plus tard, envoie quelques poèmes à la Bibliothèque internationale d'EVREUX qui les publie et lui délivre le titre de
« poète émérite ».

Il neigera encore sur nos pas,
sur l'allée des traces en allées.

Une année s'en va,
sur le calendrier, une page est tournée,
où il nous faudra écrire
les saisons emportées,
aux portes des saisons
qu'il nous faudra retenir
sur une page, en souvenir
de tout ce qui n'est plus.
Elle a passé que reste-t-il ?
Des larmes, un battement de cils
au silence du temps
qui verse tout son sang.

Il neigera encore sur nos pas,
sur l'allée des traces à venir.

Une année s'en vient,
sur le calendrier, une page est changée
où il nous faudra écrire,
une année nouvelle,
une nouvelle année
et nul ne saura ce qu'elle sera,
ce qu'elle sera, nous ne le savons pas.
Sur la neige nos pas,
nos pas à venir
que le temps voudra retracer
d'une année qui va finir,

d'une année qui s'en va mourir.

 

Anne-Marie OUDARD (1953)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2012