Mars

 

Louis-Honoré FRÉCHETTE  (1839-1908)

Poète, dramaturge, écrivain et politicien québécois, il a été l'homme de lettres le plus important dans le Québec du XIXe siècle.  Fils d'un entrepreneur analphabète, il fait d'abord ses études sous la tutelle des Frères des écoles chrétiennes, puis dans trois collèges classiques.  Déjà à cette époque, il écrit des poèmes et sa première dramatique.

 

 

Adieu les jours sereins, et les nuits étoilées!
La neige à flocons lourds s'amoncelle à foison
Au penchant des coteaux, dans le fond des vallées
C'est le dernier effort de la rude saison.

C'est le mois ennuyeux, le mois des giboulées;
Des frimas cristallins l'étrange floraison
Brode ses fleurs de givre aux branches constellées;
Là-bas un trait bronzé dessine l'horizon.

Le vieux chasseur des bois dépose ses raquettes;
Plus d'orignaux géants, plus de biches coquettes,
Plus de course lointaine au lointain Labrador.

Il s'en consolera, dans la combe voisine,
En regardant monter sur un feu de résine
La sève de l'érable en brûlants bouillons d'or.

 

Louis-Honoré FRÉCHETTE  (1839-1908)

 

Photo en provenance du Web

 

 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2012