L'oreiller d'un enfant

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)

Poétesse française, elle publie en 1819 son premier recueil de poèmes, Élégies et Romances, qui attire l'attention et lui ouvre les pages de différents journaux. Elle écrit aussi des nouvelles et compose des contes pour enfants.  Son œuvre, sensible et délicate, séduit dés l’abord par la musicalité de ses vers.

 

Cher petit oreiller, doux et chaud sous ma tête,
Plein de plume choisie, et blanc, et fait pour moi !
Quand on a peur du vent, des loups, de la tempête,
Cher petit oreiller, que je dors bien sur toi !

Beaucoup, beaucoup d'enfants, pauvres et nus, sans mère,
Sans maison, n'ont jamais d'oreiller pour dormir ;
Ils ont toujours sommeil, ô destinée amère !
Maman ! douce maman ! cela me fait gémir ...

 

Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)

 

Photo en provenance du Web


 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2013