À papa

Maurice CARÊME  (1899-1978)

Poète belge qui a commencé sa carrière comme instituteur.
Son œuvre représente un équilibre parfait entre la simplicité d'une forme poétique libérée des conventions et l'expression d'une joie de vivre qui n'exclut pas une certaine gravité. Carême est très apprécié pour son amour des enfants, mais il est aussi un poète de la grandeur et de la misère de l'homme.

 

- J’écris le mot agneau
Et tout devient frisé:
La feuille du bouleau,
La lumière des prés.

- J’écris le mot étang
Et mes lèvres se mouillent:
J’entends une grenouille
Rire au milieu des champs.

- J’écris le mot forêt
Et le vent devient branche.
Un écureuil se penche
Et me parle en secret.

- Mais si j’écris papa,
Tout devient caresse,
Et le monde me berce
En chantant dans ses bras.

 

Maurice CARÊME  (1899-1978)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011