Route de Pâques
 

Jules BEAULAC (1933-2010)

Homme d'Église et écrivain québécois, l'abbé Jules Beaulac est décédé le 13 juin 2010. Pendant quinze ans, il a exercé son ministère dans le milieu carcéral.

 

Il y eut le dimanche des Rameaux.
Jour de fête pour la foule.
Elle étend des manteaux sur les pas de Jésus.
Elle le fait monter sur un ânon.
Elle coupe des palmes pour tapisser son chemin.
Elle lui chante: « Hosanna, ô fils de David ».
Jésus sait bien ce qui l'attend.
Mais la foule acclame le roi d'Israël tel qu'elle le veut.

Puis il y eut le Vendredi saint.
À peine six jours après les Rameaux.
Le « roi des juifs » meurt comme le dernier des malfaiteurs
cloué à une croix entre deux bandits.
Jour sombre, jour de ténèbres,
jour de grande incompréhension pour la foule.

Enfin il y eut le jour de Pâques.
Jésus sort du tombeau,
victorieux de la mort et de l'égoïsme des gens.
Il ressuscite en puissance et devient capable
de nous emporter tous dans sa vie glorieuse.

N'est-il pas vrai que souvent notre vie ressemble
à cette route pascale de Jésus !
Nous connaissons nos dimanches des rameaux :
tout le monde nous trouve beaux, bons et fins.
On nous acclame et nous félicite.
Tout va très bien pour nous.
C'est une vraie « lune de miel » que nous vivons.

Puis, vient le vendredi saint :
bien souvent malgré nous,
le malheur s'acharne sur nous ;
le vent tourne de bord.
Ce sont les critiques, les médisances et les calomnies ;
ce sont les colères et les menaces même.
C'est une véritable «lune de fiel» que nous traversons.

Mais un jour, nous aussi nous aurons notre Pâque,
notre « lune de ciel ».
Car, elle est sûre cette parole :
Si nous mourons avec lui, avec lui nous vivrons.
Si nous tenons ferme, avec lui nous régnerons...

 

Jules BEAULAC (1933-2010)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2013