Pluie d'automne

Louisa SIEFERT  (1845- 1877)

Poétesse française d'un tempérament ardent, d'un caractère fait pour aimer, d'une âme désireuse de tendresse, Mme Louisa Siefert nous offre une poésie purement sentimentale. L'expression de cette poésie a acquis dans ses mains une précision, une netteté, un réalisme auquel le mouvement naturaliste a beaucoup contribué. Morte de tuberculose à l'âge de trente-deux ans, son oeuvre fut rapidement oubliée.

 

 

Enfin, voici la pluie et les brumes d'automne !
Le temps est presque froid.  Le soleil radieux
Depuis hier soir nous a fait ses adieux ;
Le ciel, d'un bout à l'autre, est d'un gris monotone.

Sous les arbres feuillus l'ombre se pelotonne,
Bleue et tranquille; un jour aveuglant, odieux
Cesse de l'accabler de traits insidieux ;
Dans l'accord des couleurs pas une ne détonne.

Le regard ébloui de trop vives clartés,
Brûlé par la splendeur des rayonnants étés,
Se détend, se repose et contemple, paisible,

Les arbres estompés, les contours amollis,
Le vallon qui se creuse en mystérieux plis,
Et l’horizon rendu par la pluie invisible.

 

Louisa SIEFERT  (1845- 1877)

 

Photo en provenance du Web

 

 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011