Requiem pour un jour d'automne
Chronique Signe des Temps
 

 

Aurore Dessureault-Descôteaux (1926-2015)

Historienne et romancière québécoise. En 1969, elle fut désignée « femme canadienne-française de l'année » par le magazine Châtelaine. On lui doit notamment le feuilleton télévisé Entre chien et loup, diffusé pour la première fois en 1984, qui raconte la vie rurale des Québécois du début du XXe siècle. Ce feuilleton a ensuite été transposé en roman.

 

 

Novembre, communément appelé  le « mois des morts », approche à grands pas.  À travers la grisaille de l'automne, des bouquets de feuillage jauni forment des taches ensoleillées pour égayer nos jours.  Impitoyable, le vent souffle avec rage et dépouille les arbres de leur parure.

Ce matin, les petites feuilles dorées dansent devant ma fenêtre, mais ne parviennent pas à alléger ma tristesse.  Je les vois s'éloigner, puis prendre le large, un peu comme ma chère amie Fernande qui vient de partir pour le grand voyage.

Se sachant incurable, elle demandait un miracle.  Cette femme au coeur d'or espérait qu'aucun de ceux qui l'aimaient ne pleure son départ.  Elle parlait de sa mort et s'y préparait avec une philosophie toute simple... toute sainte.

« La vie, disait-elle, est une longue succession de rêves et voilà que l'heure du réveil approche ! »

Lors d'une de nos dernières rencontres, elle me dit: « Comment se fait-il que je sois encore vivante, puisque j'étais morte. »

Radieuse, elle reprit:

« Ce que j'ai entendu, ce que j'ai vu était si beau que je ne puis te l'expliquer. »

Puis un voile de tristesse couvrit son visage.

« Ce qui me chagrine, c'est de ne pouvoir emmener tous ceux que j'aime avec moi, dans ce monde merveilleux ! »

Fernande, aimante, croyante et rassembleuse, avait son passeport bien en règle pour la grande rentrée.

Je songe à vous tous qui avez perdu un être cher ces derniers temps et je comprends votre chagrin.  À travers le brouillard de vos larmes, à travers vos cils mouillés, que brille l'étoile de l'espérance, car dans le Royaume des cieux qui est au-dedans de vous, habitent le Seigneur et tous ceux qui sont unis à vous par l'amour.

 

Aurore Dessureault-Descôteaux (1926-2015)

 

Photo en provenance du Web

 

 

 

Retour aux textes

 

Retour à l'accueil

 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011