La vieille

Jules BEAULAC (1933-2010)

Homme d'Église et écrivain québécois, l'abbé Jules Beaulac est décédé le 13 juin 2010. Pendant quinze ans, il a exercé son ministère dans le milieu carcéral.
 

 

Elle était venue à la mer...
respirer l'air salin
contempler l'océan.
Elle était venue seule
À soixante-quinze ans !

 

Dehors il faisait trente degrés
les jeunes et leurs parents
sortaient du motel
en costume de bain...
Elle, elle sortait
avec un mouchoir sur la tête,
avec des gants de soie aux mains,
avec une gabardine sur le dos !
Les grandes personnes la regardaient
avec un oeil discret !
L
es jeunes souriaient entre eux
et les enfants riaient de bon coeur !
De son oeil vif
elle voyait tout cela...
et comprenait tout !

 

Elle allait s'asseoir
sur un banc de promenade
face à la mer,
pendant des heures.
Et là, elle regardait
les enfants construire des
châteaux de sable sur la plage,
les jeunes s'ébattre dans l'eau...
Elle écoutait la mer couler ses vagues
le vent soulever le sable, puis...

 

Elle tirait de sa bourse
un petit livre,
un livre de prière;
tout doucement,
sans déranger personne,
devant l'immensité des flots,
elle disait des prières de son enfance.

 

D'autres fois,
c'est son chapelet
qu'elle sortait de son sac
et qu'elle cachait dans les plis de son manteau.

 

Deux semaines durant,
tous les jours,
elle refit les mêmes gestes.
Seule!
Puis, un beau matin,
un taxi vint la chercher.

 

Qui dira le mystère
qui se cachait derrière cette vieille dame ?
On ne sait pas!
Refus de se laisser mourir ?
Cure de santé ?
Jeunesse à revivre ?
Préparation au grand départ ?
Faut-il pleurer ?
Faut-il en rire ?
On ne saura jamais !

 

Jules BEAULAC (1933-2010)

 

Photo en provenance du Web

 


 

 

 
 

Conception graphique Prélude
Tous droits réservés Copyright © 2011